Qu’est-ce qu’un centre social ?

Les centres sociaux sont des espaces de développement de la vie locale, associatifs ou institutionnels.
Ils sont nécessairement agréés par la Caisse d’Allocation Familiale.
L’adhésion à la Fédération des Centres Sociaux est une démarche volontaire, qui repose sur une adhésion aux valeurs du mouvement et une implication dans le réseau.

Les structures d’animation de la vie sociale ont pour missions générales d’être :
– un lieu de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle, qui accueille toute la population en veillant à la mixité sociale.
– un lieu d’animation de la vie sociale permettant aux habitants d’exprimer, de concevoir et de réaliser leurs projets.

Et les centres sociaux portent cinq missions complémentaires :
– Organiser une fonction d’accueil et d’écoute des habitants-usagers, des familles et des groupes informels ou des associations
– Assurer une attention particulière aux familles et aux publics fragilisés
– Développer des actions d’intervention sociale adaptées aux besoins de la population et du territoire
– Mettre en œuvre une organisation et/ou un plan d’actions visant à développer la participation et la prise de responsabilités par les usagers et les bénévoles
– Organiser la concertation et la coordination avec les professionnels et les acteurs impliqués dans les problématiques sociales du territoire

  • Depuis le Congrès de juin 2013, pour la Fédération des Centres sociaux de France :

– Les centres sociaux sont des foyers d’initiative portés par les habitants, accompagnés de professionnels ; des structures de proximité à vocation familiale et intergénérationnelle participant à l’animation du territoire.

– Ils se placent dans le mouvement de l’éducation populaire et réfèrent leur action à trois valeurs fondatrices : la dignité humaine, la solidarité et la démocratie.

– Leur action a trois dimensions :

Une dimension individuelle : l’accès à des activités et services adaptés aux besoins exprimés, en coopération avec les collectivités locales.
Une dimension collective : l’accompagnement de projets collectifs d’habitants pour répondre à leurs besoins et envies.

Une dimension d’intérêt général visant le développement de la citoyenneté : le centre social renforce le pouvoir d’agir des habitants sur les questions de société qui concernent leur territoire, en favorisant des réponses innovantes.